Interview | Butcher Mobile Band

Butcher Mobile Band | © Hervé Dapremont

Rendez-vous était donné samedi 13 octobre au Forum avec Chelena, Butcher et Rod aka les Butcher Mobile Band pour une petite interview entre quatre paires d’yeux. Une rencontre informelle et bien sympa avec les trois qui font bouger et chanter les salles partout où ils passent.

 

Salut Chelena, Butcher, Rod.
À  vous trois vous formez Butcher Mobile Band, pourriez-vous nous parler de la formation du groupe ?

Après un début en solo pour Butcher Mobile Band qui s’est avéré plutôt sympa, j’avais envie de faire évoluer le projet. Après 5 concerts seul sur scène, j’avais notamment en tête, l’idée de m’entourer d’autres musiciens…
C’est ainsi que Rod et Chelena ont rejoins le line up, presque naturellement : Les 2 compères suivaient Butcher Mobile Band de près depuis le début, et, ayant les mêmes goûts musicaux, ils se sont greffés au projet. Les premières répètes se sont avérées explosives. Depuis le projet se construit à trois, une vraie dynamique s’est installée, chacun des membres du groupe apporte sa touche personnelle.

Vous avez un univers bien à vous, pouvez-vous nous en parler ?

Des chansons pop, où se rencontrent guitares aux sonorités « Black keys », Beat Electro appuyés par la voix féminine de Chelena. Avec le mix de ces trois éléments, nous souhaitons donner l’envie aux auditeurs de danser à l’écoute de nos titres…
On pense chaque morceaux comme un tube, pour nous la musique pop doit être immédiate, à la première écoute les mélodies doivent être encrées dans la tête des auditeurs…

Y’a pas mal de buzz autour du projet, ça doit vous faire plaisir j’imagine… Qu’est ce qui se prépare pour vous dans les semaines à venir ?

Nous sommes heureux, ça nous motive car les gens s’intéressent à notre projet. Nous sommes bien entourés : ingénieur son, lumière, manager, attachée de presse.
Nous avons gagné, cette année, deux tremplins, qui nous permettront de jouer au prochain Festi’Meuse mais d’aller également nous produire aux TransMusicales de Rennes au mois de décembre prochain : Le dispositif ZOOM monté par l’ORCCA nous aide à préparer le concert dans des conditions pro en nous offrant entre autre une semaine de résidence. Nous avons hâte de présenter notre nouveau live au public et aux professionnels…
D’ailleurs notre EP arrive fin novembre accompagné d’un Clip… Ce qui nous a permis d’avancer aussi rapidement, c’est que nous sommes pour l’instant complètement autonomes : on enregistre et mixe nos morceaux. Nous réalisons aussi tout l’univers visuel. Cela nous permet d’être indépendants et d’avoir le contrôle sur tout les aspects du projet.

Vous marchez dans les pas de Most Agadn’t, la scène Ardennaise se porte à merveille ! Cabaret Vert pour vous cette année ?

C’est clair, il se passe plein de choses en ce moment dans les Ardennes. Le parcours de nos amis de Most agadn’t peut en témoigner : ils ont apporté une vraie fraîcheur dans le paysage musical Ardennais… et de nouveaux projets arrivent avec « Abstract To The Beat » que Butcher produit.
En ce qui concerne Le Cabaret Vert, nous croisons les doigts… nous serions évidemment très heureux de faire partie de la programmation !
Pour l’instant la date Ardennaise que nous attendons avec impatience, c’est le 15 décembre à la maison avec Sapristi ! à la MJC Calonne de Sedan où nous jouerons avec Kalach Project en première partie de Zenzile !

Le concert de ce soir va, j’imagine, nous réserver des surprises ?

On dévoile pour la première fois notre nouveau set avec tout plein de nouveaux morceaux inédits et Rod à la basse… On a hâte d’avoir les retours du public !

Merci à vous et bon concert !

 

Tu peux retrouver toute leur actu sur leur facebook mais aussi écouter leur zic sur SoundCloud.

Partagez cet article