Avr 032018
 

Asaf Avidan est venu fêter son anniversaire à la Cartonnerie de Reims ce vendredi. On va s’en souvenir un moment !!

Asaf Avidan

La grande salle de la Carto est pleine, le bar bondé mais c’est assez calme. Peu avant 21h00 la fosse s’impatiente et après le réglage d’un petit souci technique le set d’Asaf Avidan peut commencer.
C’est le tout début de son European Solo Tour qu’il a commencé à Istanbul le 13 mars dernier et qui lui fera faire le tour d’Europe ! Asaf a l’air bien en forme lorsqu’il arrive avec un très chaleureux accueil du public rémois. Assis presque de bout en bout sur ce tabouret qui l’accompagne partout, Asaf entame son set par trois morceaux simples, tendus, où sa sensibilité s’affirme rapidement. Une voix que l’on reconnait immédiatement, un goût immodéré pour le jeu vocal et cette mélancolie qui lui est propre. La première moitié de set se fait guitare/voix pour basculer peu à peu vers un univers plus fourni où le blues vient toucher l’électro, où l’on pense au flow d’Algiers ou la guitare de Pat Metheny. Asaf Avidan s’amuse à construire un tissu sonore mouvant avec de multiples pédales, pads, percus, looper…
Asaf nous confie rapidement que le revoilà célibataire et que décidément la vie est rêche et même après un joli « Happy Birthday » ce n’est pas la joie qui domine. Le set de ce soir nous fait voyager avec de nouveaux titres pas encore enregistrés, quelques tubes, le dernier album et cette recherche sonore où Asaf se lève, gesticule, trifouille dans ses pédaliers, s’essaye au lyrique avec brio. Les harmoniques de sa voix seule et ceux de cette architecture sonore nous font voyager et c’est même presque émouvant parfois.
Asaf regrettera peut être le calme du public, sa timidité à entonner un refrain ou deux avec un peu plus de « colère » ! Il nous l’a glissé à l’oreille, il cause avec plaisir et sa proximité avec le public est manifeste et très sympa.
En gros il nous a bluffé avec ses graves de fou qu’il utilise peu, ses lignes d’une précision folle et cette petite folie qui l’anime. Car comme nous le criait un membre du public de la Carto :  » C’est un monstre ce gars !!! This is a monster this guy !!!!!! ». Le blues déborde de modernité, de trouvailles et visiblement c’est loin d’être fini !
Hey Asaf, tu reviens quand ?!
Un petit clin d’oeil à Marine et ses lumières sensibles et bien à propos ! Ah oui ça fait du bien de voir des shows ligths avec du trad, des angles … Bien sympa ! 😉

Asaf Avidan @ la Cartonnerie de Reims

À propos de l'auteur

Moïse Poisson / alias Mime / Des lumières, quelques déclenchements, des images. La photo m'accompagne depuis quelques années maintenant et reste un espace de création, de recherche ... D'autres clichés en suivant le lien : https://www.facebook.com/lesphotosdumime/

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)