Le syndrome de la salle vide

Cotoyant souvent les organisateurs de concerts dans les Ardennes, DarkRoom tient à pousser son coup de gueule :

Beaucoup d’ardennais se plaignent souvent, trop souvent même, qu’il ne se passe jamais rien dans notre beau département. Affirmation à notre avis exagérée quand on regarde le dynamisme récent du territoire. Dynamisme insufflé par Sapristi, le FLaP, Charleville-Mézières et les autres associations (Tartare, Petit Studio Ardennais, … ) depuis 15 ans pour les premiers et depuis bientôt 8 ans pour les autres.

Il est vrai qu’on est parti de loin, de très loin et tout ne peut pas se mettre en place en deux semaines mais de là à se plaindre … l’offre est tout de même étoffée et surtout de qualité ! Rien que pour les mois d’octobre / novembre : le MJ’s Burning, Black Bomb A, Mickey[3D]Lisa Portelli, le Concert d’audition du Printemps de Bourges 2012, General Elektriks et en décembre Hushpuppies …
Il ne se passe toujours rien par chez nous ? Cette liste vous montre le contraire.

Si la politique tarifaire de la ville de Charleville-Mézières pour ce qui est des concerts organisés dans sa salle le Forum est plus qu’attractive et rencontre un succès qui ne se dément pas, la donne est toute autre au-delà des frontières du chef-lieu ardennais. Prenons Sedan, au hasard bien-sûr, qui n’aide pas ses associations comme peut le faire Charleville-Mézières. Qui n’aide pas et qui, on peut presque le dire travaille contre elles. On se retrouve alors avec une belle affiche, General Elektriks c’est tout de même loin d’être dégueulasse, dans une salle vide au deux-tiers. Si la taille de cette salle n’était pas adaptée à la demande sur ce territoire, l’association organisatrice n’a pas eu vraiment le choix à la vue des malfaçons manifestes que présente la salle de concert de la nouvelle MJC Calonne, salle où devait se dérouler le concert. Passons car finalement un groupe comme General Elektriks ça l’fait, alors pourquoi pas.

Pourquoi pas, mais voilà, pourquoi ? Pourquoi moins de 200 personnes se déplacent ? Ils ne connaissent pas le groupe ? peut-être … C’est trop loin ? Hmmm non ! C’est trop cher ? Faudrait peut-être voire à ne pas déconner ! Quand un groupe (tel que Shaka Ponk) passe X fois dans notre département, la foule se déplace toujours, mais quand le temps est à la découverte il y a beaucoup moins de monde. Découvertes, c’est un bien grand mot, quand on voit que certains font salles combles à chaque date sur Paris. Mais alors pourquoi une population qui se plaint que rien ne se passe jamais par chez elle ne se jette pas sur chaque concert qui est propopé ? Et jeter c’est le mot, General Elektriks c’est quand même juste énorme en live, mais nous pouvons généraliser ce constat. Alors que tu ne connaisses pas, OK, mais au moins, tu fais la démarche d’écouter, de regarder 2/3 vidéos sur YouTube et tu te rends compte que c’est le concert à ne pas rater. Et pourtant …

À la vue de ces faits, que penser du projet SMAC, une salle faite pour découvrir des nouveaux talents ? Peut-être un projet voué à l’échec si la mentalité ne change pas …

Ne prenez pas cet article comme un insulte ou une attaque, mais plutôt comme une remarque sur laquelle il vous faut réfléchir pour le bien de la future vie culturelle et musicale du département.

À bon entendeur !

Partagez cet article