DarkRoom

Most Agadn’t

 

Dans les Ardennes, on aime le rock, et surtout le rock bien couillu, genre métal/punk/hardcore. Mais dans ce paysage musical rempli de testostérone, on tombe parfois sur de petits bijoux qui se démarquent du reste de la scène locale. Most Agadn’t fait partie de ces petites merveilles auditives qui apportent un certain vent de fraicheur et qui arrivent à nous transporter le temps de quelques morceaux.

Most Agadn’t se compose donc de Flora (Chant/clavier/guitare), Baptiste (Guitare, Batterie) et Bruce Poirier, qui intervient au niveau de l’écriture. Leur musique se veut un mélange pop rock électro teinté de New Wave aux influences diverses. On se surprend même à citer Portishead à l’écoute du duo ardennais.

J’ai eu l’occasion d’assister à plusieurs de leurs prestations et on ne peut qu’être charmé par la voix de Flora, la folie de Baptiste, en fait le charisme de ce duo aussi intrigant que musicalement hors du temps. De plus le groupe fait preuve d’une énergie sur scène qui invite le public à partager les émotions véhiculées par des morceaux tantôt lancinants tantôt agressifs savamment dosés. La recette fonctionne et on en redemande.

 

Le groupe ne s’endort pas sur ses lauriers et enchaine les dates, et on a pu les voir récemment au dernier Rock sur El’Mont, à l’Art’Borétum ainsi qu’au MJ’s Burning entre autre.

La MJC Calonne de Sedan les accompagne également dans l’enregistrement de leur premier EP qui va voir le jour d’ici très peu de temps.

Cette petite scéance portrait a été réalisée lors du tournage d’une session live et d’un unpluggeDRecord au Manoir de la Gravière. Outre l’EP à sortir très prochainement, on pourra retrouver les “Mosta” à Bars en Trans à Rennes à l’occasion des Transmusicales. On peut donc être sur que le groupe est promis à un bel avenir et c’est tout le mal qu’on leur souhaite.

 

 

Texte par Mk