DarkRoom

FestiMeuse 2012 | Fumay & Haybes

Revolver | FestiMeuse – Fumay

Dernière soirée de concert pour cette neuvième édition de FestiMeuse, à Fumay cette fois sur la superbe place du Baty, espace vert géant entouré par les verdoyantes collines de la vallée de la Meuse. Même si le temps n’est toujours pas au rendez-vous, on ne se plaint pas trop, on évite les grosses averses et c’est déjà pas mal !
Louis Aguilar s’est entouré des ex Curry & Coco pour former les Crocodile Tears. Le jeune prodige du folk-blues est en tournée pour promouvoir son quatrième album à 21 ans. Il faut aimer le genre pour se rendre compte j’imagine, ce n’est pas mon cas. Si ça se laisse écouter, ça ne me transporte pas. La presta scénique n’est pas non plus des plus dingues, un concert sympa mais sans plus !
Entre alors Lewis Floyd Henry. The Lewis Floyd Henry One Man Band. Le chant est rappé, puissant, il vient des entrailles de Lewis Floyd Henry et en laisse certains perplexes, sûrement cette réverb’ puissante qui donne un volume impressionnant à sa voix. Il a, tout en étant assis 99% du concert, dégagé une énergie folle, une puissance qui se transforme en rage, il harangue la foule, vit son concert à fond. Bref, une belle belle performance scénique ! Enfin ce que j’en dis …
On fait tout un plat de Revolver et de leurs concerts mais très honnêtement je ne comprends pas pourquoi ! Oui c’est énergique, oui la zic est sympa mais voilà c’est du déjà vu. A s’attendre à un concert de ouf, on est souvent déçu. C’est ce qu’il se passe pour moi dans le cas Revolver dont j’aurais certainement loué le set si on ne faisait pas tout ce foin autour d’eux parce que oui c’est sympa, vivant et énergique … mais c’est tout !

Louis Aguilar & the Crocodile Tears

Lewis Floyd Henry

Revolver

Samedi 21 juillet : Focus Pyro à Haybes

En spectacle de clôture de ce FestiMeuse, nous retrouvons avec plaisir l’équipe de Focus Pyro (qui illumine le ciel de Haybes depuis quelques années). Un feu d’artifice de très haute qualité tiré depuis le bord de Meuse. Cette année, Focus Pyro a pleinement profité du décor de la ville de Haybes en installant un rideau pyrotechnique sur le pont. Un effet ravissant avec les reflets sur la Meuse. La bande son était aussi variée (System of A Down, répliques de “La Grande Vadrouille”, etc) et bien synchro (même si on ne l’entendait pas bien de partout). Un festival de couleurs surprenant et entraînant. Vous pourrez retrouver Focus Pyro le 15 août à Fumay.