DarkRoom

Eco festival Cabaret Vert, deuxième jour !

The Bots, belle découverte | Eco Festival Cabaret Vert

Après une première journée de festival fracassante, le Cabaret Vert a ré-ouvert ses portes aujourd’hui à 14h pour écrire une nouvelle page de son histoire… Et quelle histoire ! Ce vendredi, les objectifs ont tous été complètement “éclatés” en un rien de temps pour finalement devenir des records. Les festivaliers ont répondu présent dès le début de la journée et nous ont offert une ambiance du tonnerre jusqu’à la fermeture du festival quelques 12h plus tard. Un grand merci à vous !

Temple

Pour bien débuter cette journée, les Sedannais de Temple nous ont envoyé un rock alliant la violence du métal et l’insolence du rap : une énorme ouverture de festival pour les musiciens de Temple.

Toots and the Maytals

Seule tête d’affiche Reggae de cette édition, Toots and the Maytals était attendu malgré leur horaire de passage. La foule répond aux appels du chanteur et le concert prend de l’ampleur. Toots and the Maytals : c’est un monument dans leur genre musical qui continue d’assurer.

Most Agadn’t

Encore une formation locale très attendue. Le duo Flora + Baptiste nous a une fois de plus enivré de son son Minimalist New-wave Garage, comme ils le définissent eux mêmes. On sent que le groupe a travaillé et a gagné en maturité, leur set est bien équilibré et la prestation ne peut être qu’appréciée.

The Dandy Warhols

The Dandy Warhols sur la scène Zanzibar nous ont fait bouger sur leurs rythmes pop/psychédéliques pendant une heure, que du bonheur !

La Femme

Après un passage au Forum il y a quelques temps, la Femme revient sur les terres ardennaises avec cette fois ci une notoriété plus étendue. Une belle prestation sous la pluie qui confirme que le groupe tient à sortir du lot.

Public Enemy

Public Enemy a su déchaîner la foule comme il se doit. Leur réputation les a précédé : leur show est énorme, c’est réglé au poil et le public fait partie du concert. Les sceptiques concéderont que Public Enemy c’était juste dingue !

The Bots

“Veni, vidi, vici” devait être le mot d’ordre pour The Bots. Deux “gamins” venus de Californie ont littéralement retourné le Cabaret Vert. S’il fallait élire une découverte chaque jour, ces deux-là remporteraient haut la main le scrutin de ce vendredi. Voix, guitare, batterie, tout y est ! Le mélange est savoureux et puissant : nous ne pouvons qu’admirer !

Birdy Nam Nam

Que dire de Birdy Nam Nam ? Des champions du monde ! Un show lumière impressionant et des compositions endiablées sont la recette du succès par Birdy Nam Nam. Ceux qui étaient aux avant postes pourront le confirmer : BNN ça bourre !

JoeyStarr

“A gauche !!!” “A droite !” “Reculez ! Reculez ! Reculez !” “En avant ! En avant ! En avant !” “Sautez !” JoeyStarr ou le marionnettiste ! Le Cabaret Vert a eu l’honneur d’accueillir cette année un membre emblématique d’NTM pour un show plus que chaud!  Le “Jaguarr” a usé de son génie et de son charisme pour guider son public vers une ambiance de dingue !!

Skrillex

Skrillex est une idole et son concert le confirme :  écran à led, lumières, fumée. Un show US de 1h30 qui aura retourné le public comme jamais depuis la première édition du Cabaret Vert. Skrillex, c’est un génie à l’état pur. Il mêle périodes planantes et destruction pour assurer son succès. Même s’il est difficile de croire qu’il mixe vraiment en live (on ne dit pas qu’il fait du playback mais juste qu’une bonne partie doit être faite avant), Skrillex est un maître dans son style.

Enter Shikari

Fin de soirée musclée sur le Cabaret Vert. Enter Shikari c’est 4 allumés qui font du post-hardcore et qui se donnent 200% ! Entre puissance et folie, ces 4 là ont su prendre l’énergie qui restait aux festivaliers pour clôturer cette grande journée sur le Cabaret Vert.

Ambiance