Aymon Folk 2018 @ Bogny-Sur-Meuse – J1 – DarkRoom

Aymon Folk 2018 @ Bogny-Sur-Meuse – J1

Aymon Folk 2018 @ Bogny-sur-Meuse

IL N’A PAS PLU !!! Hum pardon, oui non il n’a pas plu cette année au Aymon Folk, c’est’y pas beau ? Beh si, y’avait soleil du coup, c’était beau ! D’ailleurs c’était une première en combien … 21 ans, non ? Oui là je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître comme disait mon pote Hugues-Hubert. Quoi, c’est pas lui ? A-t-il a plagié ? Non il a le droit, et c’est pas du plagiat donc calme toi SJW de bac à sable, j’suis pas venu ici pour souffrir ok ! D’ailleurs en parlant de sable, reportage sur l’Aymon Folk maintenant ! Ouiiiii y a pas de sable je sais CALME TOI !!!

Bon alors bon, qui qu’y avait pendant 2 jours en haut du plateau des 4 fistons au grand cheval ?

Pêle-mêle : LOS TRES PUNTOS, YANISS ODUA, LES RAMONEURS DE MENHIRS, THE WILD BOMBERS, THE JUNGLE SHAKERS, LA VAGUABONDE, LES OGRES DE BARBACK & LE BAL BROTTO LOPEZ, THE CLAN, GUSTAVE BRASS BAND et THE DEFIGURHEADS.
Non je crie pas, mon « et » est en minuscule, eh ouais. C’est du copié collé haha.

LOS TRES PUNTOS

Les trois points … Los Tres Puntos c’est quoi ? Alors déjà ils ne sont pas Tres et encore moins des Puntos, comme ça pas de malentendu. Nan LTP c’est 8 filles et gars qui font du Ska-Punk. Venus de Bretagne, comme tous les groupes du w-e d’ailleu… quoi ? Ah pas tous ? Ok. Comme tous les groupes du w-e, SAUF EXCEPTION, c’est bon là ? Yes ! Ils nous ont mis l’ambiance bien comme il faut pour débuter les hostilités. Les trompettes et autres trombones donnent souvent envie de sautiller à s’en péter les rétines on est d’accord ? Oui les rétines, calme toi. Photos !

YANISS ODUA

J’avoue, j’me suis dit du Rap au Aymon FOLK, y a eu fumage de crack en barre MAIS, parce que oui il y a un mais… c’était TERRIBLE ! Porqué…eee…Pourquoi ? *Les trois points sortez de mon corps* beh parce que ça rockait sévère Hugues-Hubert !! Checkez « rockait » quand même dans le dico’ hein parce que je suis pas sûr que ça s’écrive. Nan en fait cherchez pas j’innove. Nan quelle bonne idée du Aymon de s’ouvrir un peu au monde dans sa diversité *violons* en incluant ce monsieur et son groupe métisse, mélange de couleurs (wohooo). Bref n’hésitez pas à aller checker ça aussi (vraiment cette fois haha) parce que ça vaut le coup d’oreille.

LES RAMONEURS DE MENHIRS

Cette fois encore (encore, encore, encore) je ne connaissais pas ce groupe à part de nom. Vous avez l’habitude avec moi maintenant non ? Beh… je suis un peu déçu. Soyons honnêtes. Premier point noir sur le ménisque : pas de batterie ! juste un sample ou une boite à rythme je ne sais pas, bref ça faisait un peu Fake, et pour un groupe de Punk celtique ça ne le fait pas des masses, ça doit être mon côté batteur donc au pire ne vous formalisez pas trop là-dessus ! Deuxième point noir, et ce ne sont que des avis totalement personnels et donc subjectifs hein : c’est très répétitif. Peut-être à cause de l’abondance de flûtes, trompettes, clarinettes et autres cornemuses à chaque groupe ou presque avec des mélodies, riff et autre sons très similaires, mais bon ! On est là pour ça ou pas ?! J’pense, donc ne vous formalisez pas trop sur ça non plus. Troisième point noir : une guitare et… c’est tout, pas de basse donc, ou alors dans les samples ? Là aussi il manque quelque chose, optionnellement ça ne faisait que du Power Chord en mode croche (ça faisait dou dou dou dou dou dou dou quoi). Pour ça aussi y a du fan donc si vous êtes vous-même un ou une fan, matez juste ces quelques photos pour revivre le kiff que vous avez pris pendant ce concert ! Ou prenez le maintenant !

 

THE WILD BOMBERS / THE JUNGLE SHAKERS

Faisons d’un pierre deux coups pour les groupes de la petite scène du Aymon qui mettait cette année à l’honneur le Rockabilly ! Nous avions donc deux formations en mode Old School qui groovaient bien comme il faut avec de la contre basse rythmée, de la batterie qui te fait sautiller, des coupes de cheveux à la Happy Days, du cuir, de la mousta… ah nan je crois pas qu’il y en avait de ça. Bref vous l’aurez compris… on va mater tout ça !



AMBIANCE J1

Cet album clôture le jour 1, passons donc au jour 3 ! Hein ? Nan j’déconne on va se refaire le jour 1 3x, puis on le refait à l’envers de l’ordre du dessus 2x, on passera au jour 4 qui n’existe pas mais où on était en train de post-proder, au jour 3 qui n’existe pas non plus où on post-prodait aussi ET ENFIN au jour 2 !
Ou alors on y passe maintenant ? Comme vous l’voul’ !

Partagez cet article