T.A.N.K. + Hatesphere + Sinsaenum @ La Cartonnerie de Reims

Premier concert de la saison à La Cartonnerie et le gros son était au rendez-vous pour une soirée Métal de folie !

T.A.N.K.

Retour donc à La Cartonnerie pour une fin de semaine détonante au Club, soirée organisée avec l’association MyFist. Un Club une nouvelle fois bien rempli pour une soirée métal d’exception avec des invités pour le moins prestigieux. C’est donc T.A.N.K., THINK OF A NEW KIND, qui entame les hostilités avec un death métal mélodique efficace qui trouvera son public dès les premiers accords. Pas de crash barrières au Club et ça remue déjà très fort tout autour de moi et c’est tant mieux, la soirée démarre sur les chapeaux de roues. Le set est puissant et bien construit, les morceaux du répertoire s’enchaînent avec même un avant-goût du prochain album. Une belle première partie, (trop) courte mais diablement efficace, parfait quoi !

HATESPHERE

Rapide changement de plateau, pas de temps à perdre, et c’est à Hatesphere de démarrer son set. Une belle découverte pour moi avec ce groupe danois qui nous servira de l’excellent Trash Métal. L’ambiance grimpe encore d’un cran et le moins que l’on puisse dire c’est que le chanteur aura communiqué avec le public, trinquant plusieurs fois, se faisant offrir une bière et comble de l’attention, récupérant une paire de lunettes d’un fan avant de lancer le premier wall of death de la soirée. Aucune casse à déplorer, lunettes sauvées. Musique dure à souhait, moments  de décontraction et échanges avec le public, générosité, tous les ingrédients de la réussite. Dur de se maintenir en place dans les premiers rangs mais le jeu en valait la chandelle. Le groupe prend le temps de serrer les mains des fans avant de quitter le plateau. Un show comme on en voudrait à chaque fois.

SINSAENUM

Tête d’affiche de cette soirée, c’est maintenant à Sinsaenum de faire parler la poudre. Un moment attendu de retrouvailles scéniques avec Fred Leclercq, régional de l’étape, ovationné cet été au Cabaret Vert avec Dragonforce, accompagné cette fois de Joey Jordison (ex-Slipknot), Stephane Buriez (Loudblast), Sean Zatorsky (Daath, ex-Chimaira), Attila Csihar (Mayhem, Sunn O) et Heimoth (Seth). A noter que Fred a troqué sa basse pour la guitare cette fois et que la performance est tout aussi impressionnante. Le groupe tient toutes ses promesses et nous livre un set très maîtrisé qui terminera d’enflammer le Club. Impossible pour moi de rester dans les premiers rangs, le public déjà chauffé à blanc est déchaîné par ce déluge de décibels.

Un premier concert de la saison qui aura donc tenu toutes ses promesses et qui en appelle forcément d’autres. Le métal sera bien présent cette année encore à La Carto avec Mass Hysteria qui nous offrira deux concerts en octobre et mars cette année et Powerwolf en janvier, mais d’ici là de nombreux autres concerts ! A très vite !

Partagez cet article