Charlie WINSTON & Naya @ La Cartonnerie de Reims

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Le Charabia Festival tout juste terminé, reprise de la programmation pour La Cartonnerie avec une bonne dose de bonne humeur à revendre. Naya et Charlie Winston pour une nouvelle soirée de dingues.

NAYA

Retour à Reims pour Naya après une prestation remarquée lors de La Magnifique Society édition 2018 en juin dernier. Petite touche de nostalgie cependant pour cette soirée particulière pour nos deux protagonistes du jour, c’est la dernière fois sur cette tournée que Naya assurera la première partie de Charlie Winston et c’est lui-même qui viendra nous l’annoncer. Malgré tout ça nous avons eu droit à une première partie très tonique et énergique de Naya, seule en scène avec guitare et clavier, mais avec une énergie débordante. Un set bien construit avec quelques passages plus calmes et la première partie s’achève déjà, elle aura passée en un clin d’œil, le public ne s’y trompe pas et accompagne sa sortie de scène sous des applaudissements très nourris. Une artiste que je vous recommande vivement de découvrir si vous ne la connaissez pas encore.

Charlie Winston

Comme à chaque concert, rapide changement de plateau et il semble qu’une petite surprise nous attende pour le début de concert. En effet Charlie Winston débute son set derrière un panneau blanc avec une petite mise en scène chorégraphiée en ombre chinoise. Succès immédiat, le public est ravi. Là encore, c’est une belle histoire de fidélité et de retrouvailles quand Charlie Winston évoque son dernier passage à La Cartonnerie et que le public lui rappelle que cela fait déjà trois ans depuis sa dernière venue. Un Charlie Winston qui aura mis un point d’honneur à s’exprimer dans un français vraiment très correct tout au long de la soirée. Ce soir encore, une bonne humeur ultra contagieuse, le sourire aux lèvres du début à la fin du concert. Nous aurons même le droit à un retour de Naya sur scène pour un duo empreint d’une grande complicité sur la chanson No Roots. Un grand moment de la soirée. Grand merci pour cette classe sur scène et ces goods vibes distribuées sans modération, ça fait un bien fou !

A très vite pour le prochain live report… on continue la tradition du petit indice ? Retour à Charleville pour une soirée aux accents blues et stoner

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email