Kissin’ Dynamite + Amaranthe + Powerwolf @ La Cartonnerie de Reims

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Les fans de métal une nouvelle fois archi-gatés à La Cartonnerie avec 3 groupes allemands et suédois qui ont littéralement mis le feu à la grande salle!

Kissin’ Dynamite

Grosse soirée avec ces 3 groupes qui nous ont offert 3 véritables concerts, d’où un début de show avancé car point de première ou deuxième partie ce soir.

Les allemands de Kissin’ Dynamite démarrent la soirée avec leur glam-heavy métal. Explosion de décibels instantanée, c’est parti et ça secoue très fort d’entrée de jeu ! Grosse présence scénique du chanteur qui multiplie les allez-retours sur scène et les sollicitations du public. Les trois premières chansons passent en un clin d’oeil, tout comme le reste du set, c’est certain, ça va décoiffer ce soir !

Après l’excellent métal allemand de Kissin’ Dynamite, place au power-death métal mélodique des suédois d’Amaranthe.

Amaranthe

Là encore, énorme énergie pour ce groupe qui a la particularité d’évoluer avec 3 chanteurs, la soirée continue sur sa lancée. Le public est proche de l’ébullition, difficile de réaliser meilleure préparation au groupe phare de la soirée. Remarquable prestation d’Amaranthe qui, passée la découverte, méritera une attention toute particulière dans le futur.

Après ces deux concerts vient le temps du changement de plateau caché derrière une immense toile afin de préserver la scénographie jusqu’au signal de départ.

Powerwolf

Quand on parle de métal allemand, Powerwolf n’est pas forcément le premier nom qui vient à l’esprit mais c’est un tort car, franchement, quelle prestation à laquelle nous avons eu droit !

Début de concert mis en scène derrière le rideau avec apparition du chanteur en ombre chinoise et c’est parti pour la grand-messe ! Enfin nous pouvons découvrir les stars de la soirée avec leurs costumes et maquillages si particuliers, évoluant dans une scénographie sur 2 étages et à la déco’ juste magnifque, le tout servi par un set lumières aux petits oignons, cette fois encore d’une très grande qualité. Niveau pyrotechnie, nous avons également eu notre lot de surprises avec l’utilisation du feu lors des moments forts du concert. En bref, c’était juste parfait.

Mention spéciale aux papas venus avec leurs enfants pour participer à la fête car le métal c’est avant tout cela, une belle communion festive.

A très vite pour les prochains concerts avec DarkRoom !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email