Les Moissons Rock 2019 – J1

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Retour à Juvigny cette année pour la 25ème édition des Moissons Rock, oui vous avez bien lu 25ème ! Combien de festivals peuvent-ils se vanter d’une telle longévité ? A mon avis bien peu.

Cette année l’organisation a mis la barre très haut avec 4 jours de festival pour cette édition spéciale. Je couvrirai les 3 jours de concerts, mercredi, vendredi et samedi.

Allez, c’est parti pour le premier jour !

Boots N’Cats

Bloqué au boulot jusque 20h, j’arriverai sur site vers 20h30, ratant malheureusement Shahe Shake Go.

C’est donc Boots N’Cats qui officie sur le chariot, assurant la transition entre les concerts du Tube. Je découvre un groupe de ska Messin super énergique et diablement entraînant, tout le monde danse devant la scène, pas besoin de motiver l’auditoire. L’ambiance est donc au beau fixe, sourires sur tous les visages. La recette de la longévité de ce festival a l’air de faire ses preuves une nouvelle fois.

No One Is Innocent

A peine plongé dans le bain, direction le Tube pour No One is Innocent, un groupe que je suis depuis longtemps mais que je n’avais pas encore pu immortaliser. Petit challenge pour les photographes, Kemar le chanteur est réputé pour son jeu de scène énergique, j’ai la pression…

J’irai directement à l’essentiel, énorme claque personnelle, je l’attendais et j’en ai savouré chaque seconde. Une énergie de dingue, le public est en ébullition dès les premiers accords, je sens les crash barrières bouger sous mes pieds… Comble du bonheur pour moi, pas de limitation de 3 chansons, le concert pourra être photographié en entier, juste un roulement entre photographes à effectuer. Merci, messieurs, pour cette philosophie, pour cette énergie, pour cette mentalité et votre discours, sincèrement ! Un retour aux Moissons qui n’aura laissé personne indifférent !

Je vous encourage vivement à vous déplacer et à assister aux concerts du groupe lorsqu’il passera près de chez vous, un événement à ne rater sous aucun prétexte. J’espère que mes photos transmettront au mieux ce ressenti, je vous en laisse juges.

Après le traditionnel passage par le Chariot, retour sur la grande scène pour :

Tiken Jah Fakoly

Changement d’ambiance et de style, la star fait son apparition après une longue intro musicale sous une énorme ovation. Les fans de tous âges sont là, enfants au premier rang. On danse et reprend en coeur les chansons, une magnifique fin de soirée dans la bonne humeur et les good vibes !

À très vite pour le report du deuxième jour avec au programme Dirty Raven, Catfish, Yarol, les Fatals Picards et les furieux de Mass Hysteria… Quand je vous disais que la programmation était énorme cette année encore !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email