Black Bomb A + Tagada Jones + Ultra Vomit @ l’Atmosphère de Rethel

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Vous faisiez quoi pour la soirée d’Halloween ? Nous, nous étions à Rethel pour une soirée de folie, Sold Out depuis plusieurs mois. Les headbangers à la fête !!

BLACK BOMB A

19h45, lancement de cette soirée de dingues avec Black Bomb A, pas le temps d’attacher sa ceinture, le décollage est immédiat. Le rendez-vous devient annuel après le Sylak en 2017 et le Hellfest en 2018 et je dois dire que chaque concert est apprécié et attendu à chaque fois. Ce soir l’alchimie avec le public opère instantanément. Poun s’offrira plusieurs bains de foule, se faisant porter de longs moments sous les yeux ébahis des enfants présents en nombre ce soir et stratégiquement placés au premier rang. La setlist est efficace et sans temps mort, l’apothéose sera atteinte avec le traditionnel Mary visiblement très attendu et repris en chœur par la salle. En bref, une entrée en matière de rêve avec ce groupe tellement généreux et que j’ai déjà hâte de revoir. Merci Messieurs !

TAGADA JONES

On enchaîne avec TAGADA JONES, pour une première cette fois, une première que j’attendais depuis très longtemps. Une heure qui passera comme clin d’oeil, le groupe nous a réservé une heure de show super énergique car fidèle à son slogan, c’est toujours la même rage depuis 25 ans. Merci pour cet excellent moment, pour ce Vendredi 13, hommage aux victimes du Bataclan, pour ces enfants qui ont repris tous vos titres, leur tête passant à peine au dessus des crash barrières. Fin du set avec le traditionnel Mort aux cons, le public reprend encore et encore… Franchement un grand moment de partage une nouvelle fois. Session de rattrapage à Chateau Thierry, à la Biscuiterie, le 14 novembre prochain avec No One Is Innocent… Dans le genre soirée de dingues encore…

ULTRA VOMIT

Dernier changement de plateau en mode petit jeu avec le public pendant le line check (Flockos et Fetus se répondant à la guitare sous les hourah du public) et Ultra Vomit nous gratifie d’une entrée sur scène digne d’Halloween avec masques et mise en scène. Eh oui, c’est ça aussi Ultra Vomit, une bonne dose de dérision et de bonne humeur au milieu d’une grosse dose de décibels. Le show est très maîtrisé et c’est bien normal vu l’ENORME tournée qui les pousse sur les routes ces derniers mois. Circle Pits et Wall Of Death feront encore fureur dans le public, spécialement pendant le Pipi Vs Caca, le tout dans le plus grand respect des Bonnes Manières. Nous aurons même droit au retour sur scène de Tagada Jones pour le Chien Géant, inspiré directement par le groupe. Les musiciens sont amis et partagent régulièrement les scènes de France et de Navarre, la complicité est flagrante et fait plaisir à voir. Le temps file et on se retrouve déjà à Kammthaar et Evier Métal, les derniers titres du set. Le public sort ravi de sa soirée, ça se lit sur tous les visages. Un très beau succès pour cette soirée atypique à l’Atmosphère, Big Up à l’organisation.

A très vite pour un prochain report avec DarkRoom, normalement à La Cartonnerie de Reims cette fois.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email