Lorenzo @ La Cartonnerie de Reims

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Une soirée qui s’annonçait chaude, depuis longtemps sold out, voilà ce qui nous attendait à la Cartonnerie en ce vendredi.

Retenu un peu plus que prévu au travail je ne pourrai arriver que pendant le dernier titre de MID et, ma foi, je le regretterai tout de suite. Ça bouge fort sur scène, il semble que les rémois sont chauds – bouillants à domicile et le public semble être à point devant la scène. Dommage, une prochaine fois sûrement.

Le temps de préparer le matériel et nous voilà déjà en place pour les traditionnels trois premiers titres avant la sortie obligatoire. Il faut faire vite, les techniciens sont en train de retirer le coton noir qui dissimilait jusque là le décor en arrière plan et c’est maintenant une structure complète à la forme rappelant Goldorak qui est là devant nous. Tout autour de nous les fans sautent sur place et manifestent leur impatience. Ça y est c’est parti !

Allez, 30 secondes, c’est le temps qu’il aura fallu à Lorenzo et ses complices pour retourner la grande salle, ça danse, ça chante tout autour de moi, bobs gameboy color vissés sur la tête. Le public a encore de l’énergie à revendre et la soirée sera très belle une nouvelle fois. Une de ces soirées où il fait bon ne rien prendre au sérieux, profiter du concert animé de mains de maîtres par Lorenzo et ses acolytes pas avares sur les blagues et ressortir le coeur léger.

Lorenzo

Merci à la Carto, merci à Lorenzo et son équipe, et à très vite pour de nouveaux reports avec DarkRoom.